Gestion de la violence et de l'agressivité des patients et de leur entourage

Formateurs :

Dominique LEPESTIPON, Cadre infirmier, formateur expert
Sophie DABONVILLE, Co-fondatrice du COPIL Violence du CH de l’ouest vosgien, et formatrice en gestion de la violence
Stéphane LEYEMBERGER, Co-fondateur du COPIL Violence du CH de l’ouest vosgien, et formateur en gestion de la violence

Formation INTER proposée EN PRESENTIEL

Droits d'inscription :
Salarié : 324 €TTC/personne
Individuel : 246 €TTC/personne

Prochaine session : 4ème trimestre 2022
Date en cours de validation

Nombre de places limitées

Durée : 1 jour
Public : Infirmier, Aide-soignant (la formation peut-être adaptée à tous professionnels de santé)
Prérequis : Aucun
Pour contacter notre référent handicap, cliquez ICI

CONTEXTE

Les faits d’incivilités et de violence à l’encontre les professionnels de santé sur leur lieu de travail sont en pleine recrudescence depuis quelques années. Le rapport 2018 de l’Observatoire National des violences en milieu de Santé fait état d’une augmentation de plus de 25% des signalements sur un an. Qu’il s’agisse d’insultes ou de coups et blessures, quel que soit le lieu d’exercice, ces faits sont inacceptables, en particulier lorsque les professionnels prennent soins de nos concitoyens.

Si chacun se souvient du terrible épisode de l’hôpital psychiatrique de Pau qui s’est soldé par la mort violente d’une infirmière et une aide-soignante en décembre 2004, les agressions envers des infirmières libérales passent un peu plus inaperçues en raison de conséquences considérées comme moins importantes. Elles sont cependant bien réelles et occupent parfois la rubrique des faits divers de la presse locale.

Or, l’exposition aux incivilités ou aux violences produisent les mêmes effets délétères : stress chronique, mal être, perte de confiance, démotivation, dégradation de l’ambiance au travail, dysfonctionnements, absentéisme. Par ricochet, elles portent également préjudice à la qualité́des soins.

La prévention et la lutte contre les incivilités et les violences relève d’une approche triangulaire qui associe l’amélioration de la qualité́ de vie au travail et l’amélioration des soins dispensés. Ainsi la Stratégie Nationale de Santé Publique 2018-2022 comporte-t-elle un axe dédié́ au « prendre soin de ceux qui soignent ».

Il est capital d’être en mesure de détecter, prévenir et gérer au mieux les situations de violences,

maitriser les procédures d’alerte et les moyens de protection, développer des habiletés et des modes d’intervention pour assurer sa propre sécurité́ et celle des autres en situation d’agressivité́.

Pour prévenir les violences, il est essentiel de gérer les comportements d’agressivité́ par des techniques spécifiques de communication non violente.

OBJECTIFS

  • Actualiser ses connaissances sur le concept « AGRESSIVITE » et « VIOLENCE » dans le domaine de la santé (réalités et significations)
  • Connaître la protection des soignants
  • Connaître les mécanismes relationnels et situationnels qui génère l’agressivité et la violence (émotions, ressentis, vécus, etc…)
  • Connaître des techniques d’auto-défense adaptées aux différents types d’agression physique
  • Savoir gérer ses émotions dans ses relations (collègues, maladies et famille)
  • Comment se reconstruire après une agression

PROGRAMME PEDAGOGIQUE

MATIN

Introduction

  • Présenter les intervenants et les objectifs de la formation
  • Recueillir les attentes

Définition des incivilités et violences

  • Actualiser ses connaissances sur le concept « Agressivité » et « Violence » dans le domaine de la santé (réalités et significations)
  • Connaître la protection des soignants libéraux

Les facteurs de risques

  • Connaître les mécanismes relationnels et situationnels qui génère l’agressivité et la violence (émotions, ressentis, vécus, etc…)
  • Savoir repérer chez « l’agresseur » le degré d’intentionnalité et le risque du passage à l’acte

APRES-MIDI

Atelier pratique

  • Présenter des cas pratiques : échanges et retour d’expérience entre les participants

Les techniques de communication adaptée

  • Acquérir quelques techniques de protection sur la base de cas pratique

Les techniques d’auto-défense en cas d’agression physique

  • S’entrainer et adapter sa technique de défense, selon le type d’agression (exercice pratique)

Conduite à tenir en cas d’agression et gestion du stress engendré

  • Repérer ses limites relationnelles
  • Savoir gérer ses émotions dans ses relations (maladies et famille)
  • Savoir se reconstruire après une agression

Synthèse de la formation

  • Vérifier l’atteinte des objectifs et des attentes
  • Reformuler les grands messages

MOYENS ET METHODE PEDAGOGIQUE

  • Apports théoriques
  • Questions/réponses
  • Mise en situation
  • Evaluation à partir d’un pré et post test
  • Un certificat de réalisation sera remis à chacun des participants à la fin de la session

BIBLIOGRAPHIE ET OUVRAGES DE REFERENCES

  1. Rapport HAS : Qualité de vie au travail et Qualité des soins – Janvier 2016 https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2016-02/revue_de_litterature_qualite_de_vie_au_travail.pdf
  2. ARS SANTE – Rapport 2018 (données 2017) Observatoire Nationale des violences en milieu de santé http://social-sante.gouv.fr/dgos/onvs
  3. Site HAS : Mieux prévenir et prendre en charge les moments de violence dans l’évolution clinique des patients adultes lors des hospitalisations en services de psychiatrie https://www.has-sante.fr/jcms/c_1722310/fr/mieux-prevenir-et-prendre-en-charge-les-moments-de-violence-dans-l-evolution-clinique-des-patients-adultes-lors-des-hospitalisations-en-services-de-psychiatrie
  4. Rapport HAS : Stratégies de désamorçage de situations à risque de violence https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2016-10/outil_05_desamorcage.pdf

Toutes les formations