Agressivité et violence dans les soins : comment rester bientraitant

(Formation INTER et INTRA)

Gestion des situations complexes soignants/résidents/familles

Réciprocité de bientraitance et projet de soins-agressivité
et violence dans les relations soignants/soignés et soignants/familles 

DUREE : 1 jour

PUBLIC CONCERNE : Infirmière, Aide-soignante

CONTEXTE

  • Familles de plus en plus exigeantes dans des demandes impossibles à satisfaire.
  • Ingérence dans les soins, les activités, l’organisation.
  • Agressivité verbale, propos blessants (certains résidents font des réflexions sur le physique des aides-soignants).
  • Déni du déclin de leur parent et refus d’accepter la perte d’autonomie ou l’image dégradée renvoyée par la personne âgée.
  • Intolérance aux autres.
  • Souffrance des soignants qui ont le sentiment de faire le maximum dans reconnaissance, ou qui vivent les reproches comme des injustices et qui sont traités comme des « larbins » pour reprendre un motqui revient fréquemment.
  • Face aux familles ou résidents, certains soignants aguerris ont des réactions adaptées et d’autres plus vulnérables et avec un trop plein d’émotions qui développent des réactions inappropriées.
  • Situations qui poussent certains soignants au burn-out (arrêt maladie pour échapper au contexte trop lourd).

OBJECTIFS DE LA FORMATION 

  • Comprendre la relation entre les professionnelles et les familles,
  • Repérer les interactions et le fonctionnement de la famille, la personne accueillie et le professionnel,
  • Aborder le contexte juridique,
  • Développer ses capacités et ses compétences relationnelles d’observation, d’écoute de soi et d’écoute de l’autre,
  • Favoriser les relations qui tiennent compte de la place de la famille au sein de l’institution,
  • Élaborer et mettre en œuvre des stratégies individuelles et collectives de conduite vis à vis des familles, qui constitueront une trame des attitudes à adopter préférentiellement.
     

METHODES PEDAGOGIQUES

  • Jeux de rôle.
  • Travail groupe.
  • Analyse de situations apportées par les personnes en formation.
  • Réflexion sur le concept de cadre de référence, de valeurs.
  • Support pédagogique remis aux stagiaires.

PROGRAMME


L’agressivité et la violence dans les domaines de la santé et du médico-social.

  • Les concepts de « Prendre soin », « Accueil », « agressivité », « violence », « famille ».
  • Réalités et significations
  • Facteurs situationnels générant de l’agressivité et de la violence.
  • L’évolution de ces concepts à travers le « Prendre soin »

Les mécanismes relationnels dans le prendre soin, quels enjeux ?

  • La relation binaire (soignant/soigné et soigné/soignant ; soignant/famille et famille/soignant)
  • La relation triangulaire (soignant/patient/famille)
  • Les différentes attitudes relationnelles aidantes et non aidantes dans la relation à autrui : l’échelle de Porter, écoute, empathie.
  • Les distances physiques, psychologiques et sociales.
  • Professionnalisation de la relation triangulaire soignant/résident/famille : la « juste distance » ou « juste proximité »
  • La communication et la relation « Aidante »
  • Rappel des notions de la relation d’aide.

La famille et sa place dans le prendre soin du patient.

  • Les concepts de « La famille ».
  • La famille, la santé et le vieillissement.
  • Besoins et attentes des familles vis-à-vis de leur proche et de l’institution.
  • Le modèle d’analyse familiale de CALGARY
  1. Structure et histoire familiale,
  2. Le cycle de la vie familiale,
  3. Le fonctionnement familial (relations intrafamiliales, notion de rôles),
  4. La flexibilité des rôles (inversion, régulation, etc….)
  5. Les interactions de la communication circulaire,
  6. L’efficacité des ressources d’adaptation et les dysfonctionnements (culpabilité, sentiment d’échec, surinvestissement, intrusion au sein des unités, demandes d’apparence disproportionnées, etc….
  7. Influence du problème de santé et du vieillissement  sur la famille (plans cognitif, émotionnel, des activités quotidiennes, des relations interpersonnelles)
  8. Influence de la famille sur la santé (notions de liens et leur influence)
  9. Les règles élémentaires pour répondre aux demandes de la famille.
     

La participation au projet individuel et les directives anticipées

  • Est-ce que le résident dit quelque chose de ses désirs de soins, de l’accompagnement attendu, de son plan de soins ?
  • Quelle place on lui laisse ?


Gérer les conflits et les personnalités difficiles


Les moyens de défense psychologiques (émotions, repérage et gestion de ces émotions

  • des patients
  • des familles
  • des soignants
  • collectif de travail


Les étapes du deuil (modèle Dr Elisabeth Kübler-Ross)


Les réponses soignantes

  • Réponses individuelles
  1. Reconnaître les limites des « univers distincts »
  2. Les émotions (positives et négatives)
  3. Le repérage des émotions
  4. La gestion de ses émotions
  • Réponses collectives
  1. Le management
  2. Les concepts du « Prendre soin »
  3. L’organisation et le fonctionnement.


Le travail d’équipe

  • Composition,
  • Valeurs : cohérence et cohésion,
  • Le partage des informations (entre professionnels, avec les patients et leur famille)
  • Echange sur le vécu et ses propres appréhensions.


La gestion des conflits

  • Intégrer la famille comme un allié
  1. Etablir une relation de confiance,
  2. Etre en empathie,
  3. Reconnaître son expérience,
  4. Rassurer les familles (compréhension et concept d’espoir),
  5. Recadrer le vécu des familles et suggérer d’éventuels nouveaux comportements.
  • Réponses professionnelles
  1. Démarche éthique
  2. Analyse des pratiques
  3. Groupe de paroles
  4. Etc…

Repérer ses limites relationnelles et éviter le burn-out.

Le cadre juridique (sera mentionné dans le support pédagogique mais fera l’objet d’une évocation sans approfondissement)

METHODES PEDAGOGIQUES

Evaluation des pratiques et approche du sujet

  • 3 approches complémentaires :
  1. Un questionnaire individuel s’appuyant sur un référentiel actualisé,
  2. Un échange avec les participants afin d’établir une analyse critique des pratiques,
  3. Une présentation des objectifs.
  • Nota : au cours de la phase évaluation des pratiques une mesure des connaissances sera effectuée avec restitution des résultats aux professionnels concernés.

Basées sur les principes de la formation / action qui impliquent une participation active des stagiaires.

  • Elle permettra à chacun de progresser et d’échanger durant cette action.
  • Les participants travailleront à partir de leur expérience, leur réflexion et leur questionnement :
  1. Analyses en commun.
  2. Étude de cas concrets.
  3. Mise en situations.
  4. Temps d’échange entre les participants.


Les difficultés rencontrées.


Elaboration de procédures et de fiches techniques


Support pédagogique remis aux stagiaires


Évaluation des acquis

  • Mesure des acquis

                La mesure des acquis sera organisée autour d’un questionnement ciblé sur les apports spécifiques de la formation :

  1. apport de connaissances,
  2. exercices exécutés,
  3. analyses constructives et mesure des écarts par rapport aux pratiques en établissement.
  • Un bilan de la formation sera effectué à chaud à la fin du stage :
  1. Évaluation par expression orale, l’animateur rédigeant un compte rendu de cette expression des stagiaires.
  2. Évaluation écrite et individuelle des stagiaires, en renseignant la feuille d’évaluation.

En INTER, dates et lieux :

  • Mardi 12 juin 2018, Paris
  • Vendredi 19 octobre 2018, Lyon
  • Mardi 6 novembre 2018, Saint-Quentin
  • Vendredi 23 novembre 2018, Lyon
  • Jeudi 29 novembre 2018, Nîmes
  • Vendredi 30 novembre 2018, Grenoble
  • Jeudi 6 décembre 2018, Beaune
  • Jeudi 13 décembre 2018, Paris

Droits d'inscription :
Libéraux : 350 € TTC/personne
Hospitalier : 420 € TTC/personne

Téléchargez le bulletin d'inscription ici

En INTRA : sur devis uniquement

Renseignements et demande de devis,
Téléchargez le formulaire ici

Toutes les formations