Régionales de la Douleur

CONTEXTE

Crise internationale des opioïdes, débat autour du cannabis thérapeutique, mise en garde de la population contre les AINS au cours de la pandémie de la COVID-19, nouvelle réglementation concernant la vente du paracétamol … 2020 aura porté tout au long de l’année la thématique du traitement de la douleur au sein du grand public !

Pour chaque professionnel de santé, c’est une question qui fait partie de sa pratique quels que soient sa fonction et son domaine d’activité. Il est important que chaque soignant intervenant tout au long de la chaine (prescription, délivrance, distribution, administration, suivi de l’efficacité et des effets indésirables) soit au fait des usages et mésusages des antalgiques. Les patients sont nombreux à s’intéresser et se tourner vers les traitements antalgiques non médicamenteux, parfois sans en référer à leur médecin traitant pour différentes raisons. Une bonne connaissance de la médecine complémentaire aide les soignants à améliorer la relation avec le patient et à tendre à une véritable alliance thérapeutique au bénéfice de tous.

La mission du « Référent douleur » se développe et se structure au sein des établissements de soin : c’est d’une part une solution pour améliorer l’évaluation et le traitement de la douleur en mettant en place des protocoles , et d’autre part cela offre un véritable plus dans le parcours du professionnel de santé.

Du fait des actes techniques aussi bien que des gestes de soins courants, les soignants sont responsables de véritables agressions physiques auprès des patients, source indéniable de douleur. Tous les acteurs de soins, médicaux ou paramédicaux sont concernés par cette douleur induite.

Or, c’est un sujet dont on parle peu alors que le processus de ce type de douleur est bien connu et que la sensation douloureuse est devenue au fil des siècles culturellement et socialement insupportable. La session DPC proposée sur ce sujet permettra prendre conscience de ce problème particulier de douleur, des conséquences que cela peut avoirsur le vécu de la pathologie et la relation patient/soignant, et d’envisager de mettre en oeuvre des solutions pour l’alléger ?


OBJECTIFS DES 3 SESSIONS AU CHOIX
Devenez référent douleur
. Enrichir ses connaissances dans le domaine de la douleur
. S’approprier les missions et les activités de référent douleur
. Savoir transmettre cette thématique aux équipes de soin

Usage et mésusage des médicaments
. Développer ses connaissances sur les usages et mésusages des antalgiques médicamenteux
. Etre capable d’identifier les traitements non médicamenteux adaptés aux traitements des douleurs

Douleur dans les gestes invasifs (formation DPC)
. Savoir connaître et anticiper les situations «à risques» de douleurs induites par les soins
. Améliorer ses compétences relationnelles dans le contexte du soin potentiellement douloureux


PUBLIC 
> Médecin
> Cadre de santé
> Infirmier
> Aide-soignant

METHODES 
> Journée de formation alternant exposés, étude de cas pratiques, quizz de validation des acquis

EVALUATION 
> Attestation de suivi de formation remise à l’issue de cette journée
> Compte rendu et temps forts de votre journée communiqués automatiquement


DROIT D'INSCRIPTION PAR PERSONNE
Salariés : 150 € H.T.
Libéraux : 125 € H.T.
Groupe à partir de 3 personnes (tarif par personne): 130 € H.T.
Étudiants (nombre de places limité) - 26 ans, justificatif obligatoire : 40 € H.T.

Pauses-café offertes, déjeuner libre

INSCRIPTION A UN PROGRAMME DPC :
(valorisable au titre du DPC sous réserve de sa publication)

L’inscription à un programme DPC aux Régionales de la Douleur est bien distincte.

Il faut dans un premier temps :
                - s’inscrire aux Régionales de la Douleur en sélectionnant « SESSION DPC»,
         
Vous serez ensuite contacté par notre Equipe DPC pour procéder à l’inscription à ce programme spécifique.
 

Pour les libéraux, ce programme DPC utilise 7 heures de votre budget de DPC et vous recevrez une indemnité calculée sur la base des forfaits en vigueur qui vous sera réglée par l’Agence Nationale du DPC une fois le programme terminé.
 

Pour les hospitaliers, la prise en charge se fait dans le cadre d’une convention de formation conclue entre l’organisme de formation et votre établissement.

INFORMATIONS AUX PROFESSIONNELS LIBERAUX
Prise en charge de votre formation, les solutions possibles :
1 - DPC
Je peux bénéficier de la prise en charge de mes frais de formation et d’une indemnisation au titre du DPC.
Je peux aussi déduire tous mes frais de déplacement, d’hébergement et de repas.

2 - Crédit d’impôt + déduction de frais
Je peux bénéficier d’un crédit d’impôt.
Le calcul se fait de la manière suivante : heures de formation x par le SMIC horaire.
Je peux aussi déduire tous mes frais de déplacement, d’hébergement et de repas.

3 - Déduction des frais
Je peux déduire mes frais de participation.
Je peux aussi déduire tous mes frais de déplacement, d’hébergement et de repas.

Renseignement
Christine DECLERCQ 
c.declercq@trilogie-sante.com 
Tél : 01 30 09 20 66


Pour accéder au programme et à l'inscription, cliquez sur la ville