Régionales de Diabétologie 2019

⇦ Retour à la page du congrès

INSCRIPTION

PRE PROGRAMME
 

Programme PDF


Mardi 19 novembre 2019, Caen


Diabète:
Actualités,
Prise en charge au quotidien,
UNE maladie, DES patients



 

Comité d’organisation :

Pr Yves REZNIK, Dr Michaël JOUBERT, Dr Julia MORERA, Dr Anne ROD
CHU de Caen




Avec le soutien de :




EDITO

Les chiffres de prévalence du diabète dans le monde sont alarmants : 108 millions de patients diabétiques en 1980, 442 millions aujourd’hui, et 629 millions prévus en 2045… la croissance du nombre de personnes souffrant de diabète est exponentielle. Pourtant l’application de règles hygiéno-diététiques permet de prévenir ou retarder l’apparition du diabète de type 2 puis contribuer à le contrôler ensuite. L’éducation thérapeutique du patient est bien sûr fondamentale afin qu’il devienne acteur de sa maladie et adhère aux thérapeutiques qui lui sont proposées. Ces dernières sont de plus en plus diversifiées avec des traitements médicamenteux, insuliniques ou non, de nouvelles technologies toujours plus innovantes (télémédecine, capteurs de glucose de dernière génération…) et la possibilité de traitements chirurgicaux métaboliques.

Ces ressources thérapeutiques doivent bien sûr être personnalisées et les soignants doivent savoir s’adapter aux situations aussi diverses que la patiente atteinte de diabète gestationnel et son enfant, le jeune diabétique à l’entrée dans l’adolescence, période critique pour un malade chronique, ou encore le patient diabétique âgé avec ses comorbidités et ses facteurs de risque spécifiques. Les régionales de Diabétologie aborderons ces multiples facettes de la prise en charge de cette complexe maladie qu’est le diabète. 




 

8H15 à 9H00   Accueil café
Merci de vous présenter au plus tard à 8h45


9H00 à 10H30
MOT D’OUVERTURE
Pr Michaël JOUBERT , endocrinologie, CHU de Caen


ACTUALITES
Capteurs de glucose : quels changements dans la prise en charge du Diabète ?
Dr Michael JOUBERT, endocrinologue, CHU de Caen

Programme ETAPES : Expérimentation de Télémédecine pour l’Amélioration des Parcours en Santé
Dr Elise ROUSSEAU, endocrinologue, CHU d’Aunay-Bayeux

Diabète : quelle place pour la chirurgie métabolique ?  Indications, résultats, complications
Dr Aurélie TURQUETIL, endocrinologue, CHICAM Alençon


10H30 à 11H00   Pause-café


11H00 à 13H00
PRISE EN CHARGE AU QUOTIDIEN
L’éducation thérapeutique du patient diabétique: Planeth Patient (Plateforme Normande d’Education thérapeutique)
Dr Anne ROD, Endocrinologue, CHU de Caen
M. Thomas MAUNY, Directeur de Planeth Patient et pharmacien libéral

Diabète et cardiopathie ischémique : quel dépistage ?
Dr Adrien LEMAITRE, cardiologue, CHU de Caen

Les traitements non insuliniques du diabète type 2
Dr Maud CHAUSSAVOINE, CH de Saint-Lo 

Modalités de l’insulinothérapie du diabète type 2
Dr Barbara GOULET SALMON, endocrinologue, CHICAM Alençon


13H00 à 14H15    Déjeuner libre
OU
SYMPOSIUM  
Infections chez le patient diabétique : mieux vaut prévenir que guérir
Modérateur : Pr Michaël JOUBERT, EndocrinologueCHU de Caen
Dr Aurélie BALDOLI, Infectiologue, CHU de Caen
Dr Clémence BURES, Chef de service de Diabétologie, CHU du Havre


14H15 à 15H30
UNE maladie, DES patients
Diabète gestationnel, mise au point 2019 : les critères diagnostiques, la prise en charge et l’outcome materno-infantile
Dr Charlotte GUILMINEAU, endocrinologue, CH d’Aunay-Bayeux

Le diabète gestationnel  (DG) est une intolérance glucidique mise en évidence pour la première fois durant la grossesse. La prévalence de cette pathologie est très variable mais en majoration partout dans le monde, en relation avec l’épidémie d’obésité et de diabète. Elle est autour de 8% en France. La physiopathologie du diabète gestationnel est similaire à celle du diabète de type 2. Il existe une majoration de la résistance à l’insuline et par la suite un déficit de la fonction de la cellule béta pancréatique.

L’étude HAPO (Hyperglycemia and Adverse Pregnancy Outcome) en 2008 a marqué un tournant dans la prise en charge du diabète. Elle a mis en évidence une relation linéaire continue entre la fréquence de ses complications et les valeurs glycémiques maternelles. Les nouvelles valeurs seuils glycémiques maternelles utilisées pour le dépistage du DG en France correspondent à un risque de 75% de macrosomie fœtale, d’hyperinsulinisme et d’adiposité fœtaux. Cependant ce dépistage n’est pas universel et les questions concernant  la nécessité de le faire de façon ciblé ou précocement sont de plus en plus d’actualité.

La pierre angulaire de la prise en charge du DG reste les mesures hygiéno-diététiques, l’auto-surveillance glycémique et l’insulinothérapie si nécessaire. Le suivi des patientes en post partum est indispensable vu le haut risque (X7) d’apparition d’un diabète dans le futur et reste à améliorer.


Un patient particulier : L’adolescent diabétique
Dr Virginie RIBAULT, endocrinologue pédiatre, CHU de Caen
Mme STEVENOT Marion, Psychologue clinicienne Service de Pédiatrie CHU de Caen

L’adolescence est caractérisée par les transformations du corps sous l’influence de la puberté et de la croissance. C’est aussi une période d’acquisition de nouvelles capacités intellectuelles, physiques et de préparation à la vie adulte. Durant l’adolescence, on observe un réaménagement de la relation aux parents avec l’émancipation par rapport aux liens infantiles et une marche vers l’autonomie. Ces étapes se dérouleront avec plus ou moins de difficultés, de réussite ou d’échec. La maladie chronique est un amplificateur des difficultés de l’adolescence. Elle constitue une atteinte de l’intégrité du corps, une blessure narcissique, une privation de liberté, une limitation des processus de découverte et d’expérimentation. L’emprise de la maladie s’oppose aux besoins de l’adolescent. L’adolescence est ainsi une période de vie ou l’observance est la plus faible. Malgré le développement de nouvelles technologies et de l’éducation thérapeutique, l’adolescence reste une période de fort déséquilibre glycémique. La prise en charge de l’adolescent diabétique, représente une situation particulièrement difficile sur le plan métabolique, social et institutionnel.


Diabète du sujet âgé : cible, dépistage, thérapeutique, gestion des facteurs de risque
Dr Julia MORERA, Endocrinologue, CHU de Caen 
Dr Wilhelm POMMIER, Gériatre, CHU de Caen

15H30 à 16H00   Pause-café

16H00 à 16H30
Hypercholestérolémie : quelle prise en charge ? la place des anti PCSK9
Pr Yves REZNIK, chef de service endocrinologie-diabétologie, CHU de Caen

16H30 
EVALUATION DE LA FORMATION



INSCRIPTION



LIEU ET ACCÈS
MERCURE CAEN CENTRE - PORT DE PLAISANCE

1 rue de Courtonne -  14018 CAEN

Arrêt de bus: Tour Leroy
 


 

Remerciements aux partenaires

  • ABBOTT DIABETE
  • VitalAire
  • URGO
  • ROCHE
  • AIR PARTENAIRE SANTE
  • SANOFI
  • PFIZER
  • MIRAMBEAU APP CARE
  • LVL Medical

Localisation

Tous les congrès