Journées Francophones des Aides Soignants 2021

                            7ème édition nationale


EDITO

LA BIENTRAITANCE, un nouveau concept, s’applique aux politiques de qualité et de sécurité des soins et d’accompagnement des personnes. 

Les professionnels de santé doivent s’approprier ce nouveau concept pour pouvoir l’adapter à leur pratique quotidienne quel que soit leur domaine d’intervention (chirurgie, cancérologie, gériatrie, psychiatrie, etc…).  Celui-ci, bien que souvent mal défini car il s’agit d’un néologisme, doit être un modèle de respect et d’humanisme dans les situations du « Prendre Soin ».

« LA BIENTRAITANCE est une notion qui ne peut se comprendre que dans le sillage d’une recherche collective de SENS. Elle s’inscrit dans le projet éthique indissociable de l’action médicale, sociale et médico-sociale, qui est une tentative d’articuler le plus justement possible les situations les plus singulières avec les valeurs les plus partagées- valeurs de liberté, de justice, de solidarité, de respect de la dignité. En ce sens, la bientraitance est bien « l’enjeu d’une société tout entière, un enjeu d’humanité… » (Agence Nationale de l’Evaluation et de la qualité des Etablissements et services Sociaux et Médico-sociaux- ANESM).

Cette culture de la « Bientraitance » impacte les organisations, les pratiques et les attitudes et ne peut être réelle que si tous les niveaux de l’établissement et toutes les instances s’en saisissent et l’intègrent dans leur projet.

L’objectif global de la bientraitance est d’améliorer la qualité de vie de tous, tant des malades et leurs familles que des soignants et de permettre de vivre la dépendance dans la dignité.

La crise sanitaire dite COVID19 a mis en évidence le malaise voire les limites de notre système de santé mais a révélé des « HEROS » qui malheureusement n’ont pas toujours été entendu malgré des alertes répétées aux pouvoirs politique et administratif. La force des soignants, ce n’est pas nécessairement la Science mais c’est avant tout l’HUMAIN.

Que devra-t-être la bientraitance après cet épisode tragique ?

Il nous appartient de créer un SENS EN COMMUN.

L’harmonie des temporalités et l’empathie réciproque doivent constituer les fondements du Prendre soin.

Promouvoir la bientraitance, c’est aussi favoriser l’implication des usagers dans leurs soins en les resituant dans le processus de décision les concernant.

Dominique Le Pestipon


 

OBJECTIFS
- Actualiser ses connaissances du concept « BIENTRAITANCE »
- Acquérir les méthodes et les outils de la démarche de bientraitance
- Intégrer ce concept à sa pratique quotidienne en instaurant les comportements adaptés et responsables et en développant une veille professionnelle des conduites inacceptables
- S’engager dans une dynamique de changement en prenant en compte les aspects législatifs et réglementaires


DROITS D’INSCRIPTION
Ces prix comprennent la participation aux deux journées de formation, les pauses café, le livret des communications (déjeuner libre)
A l’inscription, il sera proposé de commander un lunch bag pour le déjeuner

•  Par personne : 475 € HT
•  Plus de 6 personnes : 420 € HT
(Inscriptions faites simultanément par le même établissement payeur)
•  Elève AS et IDE : 150 € HT (-26 ans, certificat de scolarité obligatoire)

Conditions d’annulation : Aucun remboursement ne sera effectué après le 7 janvier 2021. L’annulation doit être adressée par mail à Christine DECLERCQ c.declercq@trilogie-sante.com, courrier ou télécopie.
Tout événement extérieur entravant le bon déroulement de cette journée ne donnera lieu à aucun remboursement.


LIEU ET ACCES
ESPACE CHARENTON

323 bis rue de Charenton 75012 Paris
www.espacecharenton.com
En métro : Ligne 8-station : porte de Charenton
En tram : T3 - Station : Porte de Charenton
En bus : PC 2- arrêt : Porte de Charenton
Ligne 87-arrêt : Charenton jardinier
Ligne 111-arrêt :Porte de Charenton
Par la route : Périphérique sortie : Porte de Charenton

INFOS PRATIQUES : (hôtel, restauration...)


Renseignements :
Christine DECLERCQ

c.declercq@trilogie-sante.com
01 30 09 20 66
 

INSCRIPTION

PRE PROGRAMME

Programme PDF
 

L’aide-soignant et la bientraitance

« Comment donner du sens au Prendre soin tout en respectant les droits et
les choix des usagers ? »

 

Programme proposé et coordonné par
M. Dominique LE PESTIPON


Avec le soutien de


 

A partir de 8h00  Accueil café 
 

JEUDI 21 JANVIER 


9h00 - 9h15 OUVERTURE OFFICIELLE

9h15 - 10h30
LE CONCEPT DE BIENTRAITANCE EN 2021 : Définitions et enjeux sociétaux
Aurélien DUTIER, chargé de mission à l’Espace de Réflexion Ethique des Pays de la Loire, Nantes (44)
Concepts de dignité, d’intimité et de vie privée, respect de la vie et de la personne, sens du soin et sa légitimité, différence avec bienfaisance, bienveillance, bienpensance, bientraitance et vulnérabilité (psychiatrie et gériatrie), redonner la place centrale au patient, la Science est-elle humaine ? etc…

10h30 - 11h00 pause-café

11h00 - 12h15
LA BIENTRAITANCE DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE DE L'AIDE SOIGNANT   
Rosette POLETTI, ancienne Professeure en soins infirmiers, directrice d’école de soins et formation d’enseignants et gestionnaire en soins de santé, chargée de cours à l’Université de Genève et à l’Université Webster à Genève, Titulaire de deux maîtrises en soins infirmiers, d’un diplôme en théologie de l’Université de Genève et d’un doctorat en sciences de l’éducation de l’Université Columbia à New York
Culture de respect, manière d’être professionnel, aller-retour entre penser et agir, autonomie/ dépendance, agir à partir de l’écoute, le prendre soin est-il la bientraitance ? etc…

12h15 - 14h00 déjeuner libre

14h00 - 15h30
CONFERENCE-SPECTACLE : Le management de la bientraitance (la bienveillance comme carburant de la relation)
Véronique GESLIN, coach-conférencière et la Clowne Joie 

Objectifs : comment passer d’un mot à la mode « bienveillance » à une vraie philosophie de vie qui comme le dit son origine signifie « vouloir du bien » ? Mais attention de ne pas tomber dans la complaisance. Vouloir du bien c’est se vouloir du bien tout en voulant du bien à l’autre ; c’est prendre soin de soi et prendre soin de l’autre, c’est veiller à la qualité relationnelle. Oui mais comment avec nos différences ?

15h30 - 16h00 pause-café

16h00 - 18h00
EXPERIENCES INTERNATIONALES
Prise en soins des enfants de la Fondation Terre des Hommes dans l’unité Bébés A1
Bégonia CARREZ, aide-soignante, Sarah DA COSTA, Assistante en  Soins et Santé Communautaire aux Hôpitaux Universitaires de Genève, Suisse
Des contacts sont en cours de sollicitation en Belgique, Luxembourg ...


 

VENDREDI 22 JANVIER


8h30 - 9h45
L'APPROCHE JURIDIQUE DE LA BIENTRAITANCE   
Les droits des personnes (lettre et esprit des textes)
M. Alain BISSONNIER, Juriste spécialiste en droit de la santé / formateur expert, Issy-les-Moulineaux (92)

9h45 - 10h15 pause-café

10h15 - 11h30
LES OUTILS DE LA BIENTRAITANCE EN INSTITUTION HOSPITALIERE (MILIEU PSYCHIATRIQUE COMPRIS) ET MEDICO-SOCIALE 
Luc DURAND, Coordinateur Général des soins et recherche en soins, CHU de Bordeaux (33)
Démarche de projet, la démarche éthique, travail d’équipe, accès à l’information, l’éducation thérapeutique, le patient expert, l’analyse des pratiques professionnelles, l’évaluation des pratiques professionnelles, la cartographie des risques, la formation continue, la charte de bientraitance, lieux de soutien, etc….
 

11h30 - 11h45
Remise du Trophée Poster plébiscité par les participants

11h45 - 12h15
ACTUALITES PROFESSIONNELLES   
Intervention de la FNAAS : son rôle et ses missions

12h15 - 13h45 déjeuner libre

13h45 - 15h00
COMMENT GARANTIR UN APPRENTISSAGE BIENTRAITANT DANS UN ENVIRONNEMENT EN MUTATION PERMANENTE OU EN CRISE ?
Animée par Evelyne MALAQUIN PAVAN, infirmière spécialiste clinique, référente Expertises en soins, APHP GH APCUP
Construction identitaire, conception et valeurs du prendre soin, approche globale et impact des organisations sur les réactions d’adaptation du soignant

Interventions d’un Institut de formation et structures de soins


15h00 - 16h00
L'ENGAGEMENT ET LA CREATIVITE DES AIDES-SOIGNANTS PENDANT LA PANDEMIE DE LA COVID-19 : UN ATOUT POUR LA BIENTRAITANCE
Animée par Evelyne MALAQUIN PAVAN, infirmière spécialiste clinique, référente Expertises en soins, APHP GH APCUP
Cette conférence-débat s’articulera autour de la diffusion de vidéos et des témoignages des participants présents.
Ces partages d’expériences permettront de garder une trace de ce que vous avez vécu dans l’exercice de votre profession et d’engager de nouvelles réflexions pour l’avenir.


16h00
CLOTURE DES JOURNEES AUTOUR D'UN CAFE   

APPEL A POSTER

Vous avez mis en place des réponses nouvelles et créatives visant à l’amélioration de la bientraitance...

Nous vous proposons de venir les partager avec plus de 600 aides-soignants venus de toute la France et de pays francophones !

9 posters seront sélectionnés, affichés et soumis au vote de tous les participants.

    Le trophée du poster plébiscité sera remis pendant cette édition 2021                                                                                                                                                                                                                                                                             

APPEL A VIDEO

Vous avez mis en place, seule ou en équipe, des actions (nouvelle organisation, outils innovants, accompagnement personnalisé,…)  pour maintenir la bientraitance auprès des personnes âgées, des malades et des familles…

Vous avez des vidéos à nous envoyer (vues à la télé ou sur les réseaux sociaux) ou vous réalisez une vidéo témoignage que vous nous faites parvenir

Vous souhaitez répondre à « L’appel à poster » et/ou à « L’appel à vidéo »

Téléchargez le dossier de participation 


INSCRIPTION