Si je vous dis hypnose : à quoi pensez-vous ?

Le 01 mars 2021

Les représentations et les croyances que continuent de véhiculer le mot « hypnose » se transmettent et s’expriment avec des termes comme « détente », « manipulation », « rêverie », « être ailleurs », « lâcher prise », « perdre le contrôle », « une forme de sommeil », « magique »… Définir l’hypnose (nous parlons ici d’hypnose médicale) est plus délicat que de dire ce que l’hypnose n’est pas !

Je commencerai alors par « Ce n’est pas une sorte de sommeil » et il suffit pour cela de vivre une expérience hypnotique pour se rendre compte qu’il s’agit plutôt de l’inverse ! D’ailleurs, les travaux de recherche par imagerie et EEG ont permis de confirmer que l’hypnose n’est pas un état de sommeil, mais plutôt un état d’éveil particulier. L’attention, la concentration sont mises en mouvement dans un état particulier appelé « transe hypnotique » et, en même temps, il est possible de ressentir une sensation de détente.

Car l’hypnose mobilise dans notre cerveau des zones qui s’activent ou diminuent leur activité, permettant alors de vivre cet état particulier de la dissociation. État qu’il est difficile de décrire, une  manière d’« être là et ailleurs » dans le même temps.

De même « Rêver, ne rien faire » n’activent pas les mêmes zones cérébrales que l’hypnose même si se trouver en état de transe hypnotique donnent ces impressions de rêverie, de ne rien faire de particulier.

« L’hypnose est un phénomène étrange. Ni sommeil ni éveil, elle est un état de conscience modifié, en d’autres termes : une transe » A Bioy

De par l’attention et la mobilisation cérébrale, la perte de contrôle n’a pas lieu d’être, tout comme le lâcher prise… L’hypnose pourrait plutôt s’expliquer par un changement de prise face à la douleur ou au problème ressenti ; une autre forme de contrôle plus écologique pour soi, plus fluide, permettant d’avoir accès à ses propres ressources quelquefois insoupçonnées…

Enfin les termes de « manipulation », voire de « domination », font souvent référence au monde du spectacle et de la crainte de tout un chacun « de perdre le contrôle », amené alors à faire ce qu’il n’a pas décidé. Or l’hypnose n’est pas un « super pouvoir » d’une personne sur une autre. L’hypnose, c’est permettre à une personne d’avoir accès à cette capacité cérébrale particulière, et le praticien en hypnose va accompagner, aider en cela. Pas de « magie « donc non plus !

Dire ce que n’est pas l’hypnose permet de mettre en lumière ses caractéristiques :

  • une relation à l’autre : relation qui s’appuie sur la confiance, l’éthique ;
  • une communication particulière qui permet de passer d’un état de conscience ordinaire à celui de conscience modifiée ;
  • un état particulier (transe hypnotique) dans lequel le sujet va avoir accès à un autre mode de fonctionnement de perceptions.

Les croyances et autres représentations concernant l’hypnose restent très vivaces même si la compréhension du processus se dévoile. Et peut-être, est-il important pour l’hypnose de garder ces différents visages…

Et pour aller plus loin…

• L’hypnose, ça marche vraiment ? Dr Aim Philippe, Éditions Marabout, août 2020, 7.90 €
https://www.marabout.com/lhypnose-ca-marche-vraiment-9782501147187

• L’hypnose, Antoine Bioy, Éditions Que sais-je ? août 2020, 9 €. https://www.quesaisje.com/content/Lhypnose

• Hypnose en soins infirmiers en 30 notions. Aide-mémoire, Rémi Etienne, Élisabeth Barbier, Christine Berlemont, Nathalie Jammot, Thierry Moreau, Dunod Éditions, 2e édition, février 2020. 34 €. https://www.dunod.com/sciences-humaines-et-sociales/aide-memoire-hypnose-en-soins-infirmiers-en-30-notions

Christine Berlemont, infirmière ressource douleur, travaille actuellement avec l’équipe de recherche du Pr Poisbeau, au CNRS. Elle est formatrice en douleur et hypnoanalgésie depuis plusieurs années. Elle est également membre de la commission professionnelle infirmière de la SFETD (Société Française d’Étude et de Traitement de la Douleur) et membre du comité éditorial de la revue Douleur et Analgésie.

« Les différents visages du stress et du trauma : qu’avons-nous appris en 2020 ? »,
Intervention programmée en atelier lors de la Journée francophone de l’Hypnose, le 11 octobre 2021, Espace Saint-Martin, Paris 3e.
https://www.trilogie-sante.com/congres-nationaux/journee-francophone-de-l-hypnose-2021


Newsletter

* Champs obligatoires

Les informations que vous nous communiquez sont à notre usage exclusif et ne sont pas transmises à des tiers.

Toutes les brèves