La responsabilité et le travail en équipe

Le 04 juillet 2022

La responsabilité et le travail en équipe
Germain Decroix, Juriste expert MACSF, Villejuif

« Statut, formation, rémunération et autonomie renforcée : le métier d’aide-soignant évolue pour faire face à une crise de vocations et répondre aux besoins en personnel. Les référentiels de formation et de certification des étudiants en vue de l’obtention du DEAS évoluent eux aussi pour permettre aux aides-soignants de mieux répondre aux exigences actuelles dans le domaine de la santé. Ces changements sont tournés vers une meilleure prise en charge d’une population vieillissante et une aide au maintien à domicile de certains patients. Il faut garder à l’esprit que puisqu’il s’agit d’une collaboration avec l’infirmier(e), l’aide-soignant ou l’auxiliaire de puériculture agit sous sa responsabilité. De plus, qui dit nouveaux actes dit nécessairement nouvelles responsabilités liées à leur réalisation. Mais depuis le 23 juillet 2021 et la publication du décret relatif à la réalisation de certains actes professionnels par les infirmiers et autres professionnels de santé, les aides-soignants ont également gagné en autonomie. Ce décret a surtout le mérite de clarifier la situation pour les professionnels qui étaient parfois déjà amenés, dans leur exercice quotidien, à effectuer certains de ces actes, sans qu’ils figurent dans leur décret de compétences, ce qui engendrait inconfort et inquiétudes. »

« La collaboration avec les aides-soignants et auxiliaires de puériculture se trouve clarifiée. Il est notamment précisé que les actes confiés au titre des soins courants peuvent être réalisés hors la présence de l’infirmier, ce qui n’était pas clairement indiqué dans la version précédente du texte ».


Newsletter

* Champs obligatoires

Les informations que vous nous communiquez sont à notre usage exclusif et ne sont pas transmises à des tiers.

Toutes les brèves