Édito – « Comprendre les enjeux de la professionnalisation et l’obligation de se remettre en question pour exercer en toute sécurité »

Le 04 juillet 2022

Édito – « Comprendre les enjeux de la professionnalisation et l’obligation de se remettre en question pour exercer en toute sécurité »
Dominique LE PESTIPON, Responsable Pédagogique                 

Les 24 et 25 mai derniers, quelques centaines d’aides-soignant(e)s, de cadres de santé et d'infirmier(e)s de coordination (IDEC), venant de toute la France, du Luxembourg et de la Suisse, se sont réunis au Beffroi de Montrouge, aux portes de Paris, pour réfléchir et améliorer leurs pratiques quotidiennes autour du thème : « L’exercice professionnel de l’aide-soignant en 2022 : que dit le droit ? » afin d’agir dans la légalité et la bientraitance. Ces 2 journées ont permis de faire le point sur l’évolution de l’exercice de l’aide-soignant qui est passé récemment d’une fonction d’exécutant à membre d’une équipe pluriprofessionnelle à part entière. La pensée réflexive et le raisonnement clinique nécessitent l’intégration de notions de Droit pour agir dans le respect des obligations professionnelles et le respect des patients/résidents. Il a été en effet rappelé que le Droit est un bien commun qui nous protège et non une « menace » qui nous paralyse. Les différents intervenants (Directeur d’Institut, Avocat, Juriste, Cadre de Santé-Expert judiciaire) ont insisté sur le fait que toute décision se prend dans l’intérêt du patient/résident et non dans celui de l’établissement, des professionnels ou des proches. Le non-respect de cette règle serait sans doute, constitutif d’une faute engageant la responsabilité de celui qui commet l’acte. La méconnaissance du cadre législatif et règlementaire fait courir de multiples risques pouvant aller jusqu’à la faute qui amènerait l’agent en cause devant les tribunaux. Ces réflexions ont permis aux nombreux participants de comprendre les enjeux de la professionnalisation et l’obligation de se remettre en question pour exercer en toute sécurité.

« Comme l’ont affirmé plusieurs participant(e)s : « Tous les aides-soignants, les cadres de sante et les IDEC auraient dû suivre cette formation ! »

                                         


Newsletter

* Champs obligatoires

Les informations que vous nous communiquez sont à notre usage exclusif et ne sont pas transmises à des tiers.

Toutes les brèves