La fin de vie et les directives anticipées

La fin de vie et les directives anticipées

Formateur : Mr Alain BISSONNIER, Juriste spécialiste en droit de la santé, Formateur expert intervenant

  • Formation présentielle
  • 1 jour – 7 heures
  • Attestation de participation remises à l’issue de la formation

Objectifs

  • Améliorer les pratiques professionnelles pour l’accompagnement des malades en fin de vie au travers d’une présentation de la législation en vigueur et de la jurisprudence

Méthodologie

  • Une approche concrète et pragmatique avec l’aide d’un support pédagogique sous la forme d’un diaporama
  • Une présentation interactive avec les participants avec :
    - une alternance d'exposés théoriques brefs et des études de cas concrets
    - des questions/réponses abordées tout au long du déroulé de la présentation
  • Une documentation pédagogique remise à chaque participant

Le programme

  • Le cadre juridique en vigueur : loi et décrets de 2016
  • Les droits fondamentaux des malades : consentement, information, dignité, refus de soins, l’apaisement de la souffrance, …
  • Quel est donc aujourd’hui l’impact de la loi sur le quotidien des équipes qui soignent les derniers jours de vie ?
  • Qu’est-ce que la fin de vie et quels sont les droits de la personne en fin de vie ?
  • Qu’est-ce que l’obstination déraisonnable et comment l’arrêt d’un traitement est-il mis en œuvre ?
  • Le médecin doit-il respecter, en toute circonstance, la volonté d’une personne qui décide de limiter ou d’arrêter tout traitement ?
  • Lorsque le malade est hors d’état d’exprimer sa volonté, quelle est la place et le rôle de la personne de confiance et de ses proches ?
  • Quelle est la portée des directives anticipées dans la décision médicale ?
  • Quelle est l’importance de la procédure collégiale ?

Public

Personnel médical, paramédical et administratif

En INTRA

Renseignements et demande de devis,
téléchargez le formulaire ici

Toutes les formations