Journées Scientifiques Francophones de l’Infirmière

La médecine prédictive et préventive :
le rôle pivot de l'infirmière et
un avenir pour la profession

Contexte

Les défis de l’infirmière au quotidien, encourager la réflexion sur la qualité et la sécurité des soins infirmiers, analyser ses pratiques et mener ses missions dans une éthique sans faille.
Ces rencontres se proposent d’être une plateforme interactive. Le métier de soignant étant un métier singulier, chaque session se déroule selon trois axes, l’éthique, le travail en équipe, la pratique auprès d’un patient au centre de tous les soins.

Objectifs du congrès

  • Échanger sur la mise en œuvre de l’interdisciplinarité.
  • Ouvrir le partenariat avec tous les acteurs de la santé.
  • Progresser dans le relationnel par la connaissance de soi.
  • Approfondir le sens que l’on donne à ses actes.
  • S’enrichir de l’expérience étrangère francophone.
  • Se former à de nouvelles compétences.

Droits d'inscription

  • Par personne : 390 € HT
  • Plus de 5 personnes : 345 € HT (Inscriptions faites simultanément par le même établissement payeur)
  • Individuel : 320 € HT
  • Élève IDE : 130 € HT (-26 ans, certificat de scolarité obligatoire - nombre de place limité)
  • DPC (tarif unique) : 490 € HT

Ces prix comprennent la participation aux deux journées de formation, les pauses café, le livret des communications.
Déjeuner libre

Liste (non exhaustive) Hôtels et Restaurants à proximité de l'Espace Saint-Martin sur demande : c.declercq@trilogie-sante.com

INSCRIPTION

PRE PROGRAMME

(Cette journée peut s'inscrire dans le cadre de votre DPC)

La médecine prédictive et préventive :
le rôle pivot de l'infirmière et
un avenir pour la profession


 

Prévenir vaut mieux que guérir. Le concept intègre désormais les restructurations de notre système de santé.
Les évolutions scientifiques, notamment en génétique, font de la médecine prédictive un axe de prévention de demain.
Mais, dès à présent, la  médecine préventive modifie de manière importante les pratiques soignantes, aussi bien en établissements de santé qu'en pratique externe.
De nouveaux rôles infirmiers répondent de manière efficiente aux enjeux de ces priorités de santé publique.
La prévention permet aux infirmiers de jouer un rôle majeur dans l’amélioration de l’accès aux soins, leur coordination et leur qualité.
Acteur central par son expertise, l'infirmier est le seul professionnel de santé en mesure de participer de manière globale, au plus près de l’activité médicale mais aussi dans le cadre d’un exercice autonome à la prévention des risques d'apparition d'une maladie ou de ses récidives (vaccinations, accompagnement, analyse et organisation des soins, évaluation des risques, contribution au recueil de données cliniques et épidémiologiques pour l'aide au diagnostic, formation et éducation à la santé...).

Ces journées de formation concourent à approfondir l'expertise clinique de l'infirmière face à l'évolution des sciences et des techniques médicales en France et dans les pays francophones.

 

Comité d’experts

Valerie BERGER, CHU de Bordeaux
Monique BLONDEL, Centre Oscar Lambret, Lille
Nathalie DECHANNES, CHU de Dijon
Françoise DELOR, IFSI du CH d’Aurillac
Philippe DELOR, Infirmier Libéral, Cantal
Nathalie DUBOYS des TERMES, CHRU de Nimes
Jean-Michel GAUTIER, INTERCLUD, CHU de Montpellier
Evelyne MALAQUIN-PAVAN, site Vaugirard - AP-HP
Marie-Paule MARIE, ancienne DSI, Pornic, enseignante
Corinne LANOYE, Centre Antoine LACASSAGNE, Nice
Jérôme RUMEAU,  CH de Perpignan
 

En collaboration avec   



 

Mercredi 29 novembre 2017
 

A partir de 9h30 ACCUEIL PETIT-DEJEUNER
10h30 à 12h30

CONFERENCE D'OUVERTURE   

Prédiction et prévention des maladies ; quelles politiques sont-elles mises en place ?

Présentation du rapport de l’Alliance Nationale pour les sciences de la vie et de la santé « Aviesan »
 

Les trois premières pathologies concernées par le plan « France Médecine Génomique 2025 » sont le cancer, le diabète et les maladies rares.

  • Quelles sont les orientations de nos instances officielles sur les développements, les investissements sur l’avenir des prises en charge de ces maladies ?
  • Quelles mesures mises en œuvre dans le domaine de la médecine personnalisée ?

Mr Franck LETHIMONNIER, Directeur ITMO Technologies pour la Santé Aviesan/Inserm
 

Y aura-t-il un rôle infirmier dans cette médecine prédictive (recherche et organisation) ?

Pr Pascal PUJOL, Département Génétique Médicale, Maladies rares et médecine personnalisée - Responsable de l’équipe médicale Oncogénétique Clinique, CHU Montpellier
 

Quelles sont les considérations éthiques à toutes les étapes ?

Pr Roger GIL, Directeur de l’Espace de réflexion éthique régional Poitou-Charentes, CHU de Poitiers, Chargé d’enseignement d’humanités scientifiques au campus de Poitiers de l’Institut de Sciences Politiques de Paris
 

12h30 à 13h45 DEJEUNER LIBRE
13h45 à 14h15

Risque et santé : une approche sociologique
Mme Marie MENORET, Université Paris 8 & CNRS, Centre de Recherches Sociologiques et Politiques de Paris
 

14h15 à 14h30

Médecine prédictive et prédispositions aux cancers du sein et de l’ovaire : de la prévention des risques au traitement
Dr Dominique STOPPA LYONNET, Chef du service de génétique de l’Institut Curie et professeure de génétique à l’université Paris-Descartes
 

14h30 à 15h30

Rôle infirmier dans la médecine prédictive : expériences

Mme Anne MURPHY, IDE conseillère en génétique à Genève l’Unité d’Oncogénétique et de Prévention des Cancers du service d’oncologie des Hôpitaux Universitaires de Genève

Autres interventions en cours de validation
 

15h30 à 16h00 PAUSE CAFE
16h00 à 18h00                               

La médecine préventive : pluridisciplinarité et proximité (1ère partie)
 

Le rôle de l’IDE aujourd’hui : comment initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs

Mme Marie-Sophie CHERILLAT, Infirmière coordinatrice Unité Transversale d’Education thérapeutique du Patient  (UTEP-Service de Santé Publique-CHU de Clermont-Ferrand) – 1ère année de thèse de doctorat Ecole SVSAE-UCA 63
 

 Le rôle de l’ IDE dans la recherche et le traitement de données professionnelles et scientifiques

- Un exemple de recherche paramédicale structurée pour une profession IDE valorisée

Mr Jean-Marc BOUSSARD, Directeur des soins, Coordonnateur des instituts de formation GHT Sud, Rambouillet et Mr Jean-Christophe HILAIRE, Cadre de santé, Centre Hospitalier de Versailles
 

Jeudi 30 novembre 2017
 

8h45 à 10h00           

La médecine préventive : pluridisciplinarité et proximité (2ème partie)
ASALEE : la coopération entre médecin de ville et les infirmiers délégués à la santé publique

Mme Anne BRAMAUD DU BOUCHERON, Infirmière ASALEE, référent infirmière de pratiques avancées

Dr Jean GAUTIER, Médecin généraliste, Président d’ASALEEE

Autres interventions en cours de validation
                                             

10h00 à 10h45 PAUSE CAFE
10h45 à 12h00

SESSION FOCUS THEMATIQUES AU CHOIX

1. CANCEROLOGIE

Entre dépistages et excès diagnostiques

Dr Marc ESPIE, Responsable du Centre des maladies du sein de l’hôpital Saint-Louis, Service d’Oncologie médicale

Pr François DESGRANDCHAMPS, Chirurgien, chef de Service, Hôpital St Louis
 

Actions de prévention et rôle infirmier dans la prévention de la récidive du cancer

Intervention d’une infirmière du Centre Antoine Lacassagne, Nice

Ou

2. DIABETOLOGIE

Comment prévenir les complications

Méthode de prévention et rôle infirmier

Quand la prévention passe par l’éducation : « ETP » : rendre le malade acteur de sa santé

Orateurs en attente

Ou

3. NEUROLOGIE

Les maladies chroniques et évolutives : SLA - Maladie d’Alzheimer …

  • L’annonce du diagnostic et l’information au patient
  • Questions éthiques dans l’annonce anticipée de la maladie et des soins

Pr Agnès MICHON, Neurologue, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière -- AP-HP

Dr Nadine LE FORESTIER, Neurologue, Docteur en éthique et droit médical - Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière -- AP-HP
 

12h00 à 13h15 DEJEUNER LIBRE
13h15 à 13h45

EXPERIENCES NATIONALES OU FRANCOPHONES ETRANGERES

1ère session au choix

A. Présentation d’une coopération de recherche infirmière et aide-soignante autour des représentations des douleurs induites chez les professionnels de santé lors de la mobilisation du patient

Mme Sophie DEBON, Puéricultrice Clinicienne

Onco-hématologie pédiatrique, CHU Amiens et un Représentant du CH de Valenciennes

Ou

B. Présentation d’une recherche : Etude pilote portant sur l’évaluation de l’effet antalgique de la musicothérapie chez le patient de réanimation lors de procédures de soins infirmiers potentiellement douloureuses

Mme Gwenaëlle JACQ, Infirmière chargée de la recherche paramédicale, Centre Hospitalier de Versailles

Ou

C. Présentation d’un service de neuro-génétique et rôle infirmier

Mme Laurence LE VAVASSEUR, Infirmière coordonnatrice en Génétique, et

Dr Elisabeth OLLAGNON-ROMAN (sous réserve), Responsable du service de médecine prédictive des maladies génétiques neurodégénératives à révélation tardives, CHU de Lyon
 

13h45 à 14h15

EXPERIENCES NATIONALES OU FRANCOPHONES ETRANGERES

2ème session au choix
 

D’autres équipes sont en cours de sollicitation

Ou

Vous pouvez répondre à notre « Appel à communications »

(3 dossiers seront retenus)

Vous avez mis en place des réponses nouvelles et créatives offrant une offre de services élargissant le cadre traditionnel des soins en ciblant l’avant, le suivi ou l’après maladie… ou vous participez à un projet clinique de recherche

Dossier de participation transmis sur demande

contact@trilogie-sante.com
 

14h45 à 16h00

CONFERENCE DE CLOTURE

Avenir de la profession

  • Infirmière à l’université, formation et place
  • Les infirmières et la recherche

Mme Monique ROTHAN-TONDEUR, Titulaire de la chaire Recherche Sciences Infirmières, AP-HP - LEPS Université Paris 13 et

Mme Chantal EYMARD, Infirmière, cadre de santé, maître de conférence, Université 
d’Aix-Marseille
 

INSCRIPTION

Pour télécharger le programme PDF, cliquez ici